Entreprise ExtensibleStratégie numériqueTransformation numérique

Pourquoi certaines stratégies numériques échouent

Certains investissements en stratégies numériques sont condamnés à l’échec.

Observons comment le téléphone mobile a changé plusieurs aspects de notre vie. Comment nous effectuons nos recherches d’information et nos achats de forfaits vacances. Comment nous payons des petites transactions. Comment nous partageons nos expériences avec notre réseau social.

Ensuite regardons comment les activités sont structurées dans les entreprises. Rien n’a changé. Les mêmes structures hiérarchiques cherchent des solutions aux mêmes problèmes qu’avant. Les silos fonctionnels d’une autre époque entravent la circulation des informations.

Les entreprises à succès ont réinventé la façon de travailler. Elles intègrent les technologies numériques aux activités humaines avec comme objectifs de :

  • mieux satisfaire les besoins client
  • à un coût moindre
  • et exploiter de nouvelles opportunités de marché

Pour rencontrer ces objectifs, les entreprises doivent apparier les façons de faire à l’intérieur aux exigences de l’extérieur.

Considérez par exemple comment les communications client multicanal ont été intégrées aux systèmes de distribution.

La valeur est transférée au client

La transformation numérique a aussi pour effet de dégrouper l’offre de produits. Les mécanismes de distribution sont réimaginés. Le client reçoit maintenant une plus grande proportion de la valeur créée par l’entreprise.

Ainsi plusieurs segments industriels ont disparu.

  • Nous achetons nos musiques préférées à la pièce au lieu de dépenser pour tout un CD.
  • Nous les obtenons directement sur le téléphone mobile au lieu d’aller dans un magasin.
  • Autrefois, les compagnies aériennes payaient des commissions aux agents de voyage pour leur acheminer des clients.

La transformation numérique, c’est plus que seulement la technologie

Il ne suffit pas d’acheter de la technologie pour effectuer la transformation numérique. L’intelligence artificielle par exemple n’est pas seulement du ressort du service informatique. Elle fait partie intégrante du produit, du processus marketing et du processus de production. Les chatbots par exemple sont en voie de transformer la relation client.

Certaines entreprises voudraient implanter les nouvelles technologies rapidement. Mais leurs investissements se heurtent aux chasses-gardées fonctionnelles et aux contre-courants culturels.

Une structure orientée sur les résultats

La nouvelle structure organisationnelle focalise sur les objectifs d’affaires qui deviennent possibles à cause de la technologie. Ceci détermine quelles activités organiser et comment les conduire. Les compétences requises peuvent ensuite être identifiées, et ainsi de suite.

Il n’y a pas un seul unique meilleur modèle de structure. Mais un gabarit peut être adapté aux circonstances uniques de chaque entreprise. Le modèle Entreprise Extensible est un gabarit qui a fait ses preuves dans des environnements numériques en croissance rapide.

Roland Farley
514-282-1818